Saison 4 - Equip or die !

Transformation digitale : quels outils pour l’entreprise d’aujourd’hui ?

Captivea France, Alexane Jamault

Cet article est issu d’une série d’articles sur le thème de la digitalisation des entreprises façon “Casa de Papel”. Pour consulter l’intégralité de la “saga”, cliquez ici.

Désormais omniprésent à tous les niveaux de notre société, le numérique figure aujourd’hui parmi les principales préoccupations des entreprises. Ces dernières doivent en effet faire évoluer leur mode de fonctionnement si elles souhaitent rester dans la course et réussir leurs challenges , à l’instar des braqueurs de la Casa de Papel qui s’appuient sur les outils technologiques les plus avancés pour mener à bien leur braquage et garder un temps d’avance sur les forces de l’ordre.

Dans ce contexte, quels sont les outils numériques utiles aux entreprises ? Et en quoi leur bonne intégration est-elle si importante ? C’est parti, suivez le guide !

cahier des charges logiciels

Épisode 1 - Les principaux outils d’une transformation digitale réussie

Le Professeur ne démentira pas. Lorsqu’il est question de transformation digitale, le plus important à garder en tête est qu’un tel changement ne se fait pas uniquement avec un“bon” état d’esprit ou de “bonnes” méthodes de travail : il faut également des outils performants, adaptés aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Aussi avons-nous préparé un recueil des grandes catégories d’outils dont votre entreprise devrait s’équiper pour entamer, poursuivre ou finaliser sa transformation digitale ( et poursuivre son activité dans les meilleures conditions en cas de télétravail forcé !).

Les outils de collaboration et de communication en interne

Il est aujourd’hui possible de communiquer et de partager de l’information instantanément, alors pourquoi s’en priver ? Le confinement des derniers mois l’a montré, bien des entreprises n’étaient pas prêtes au télétravail, du fait d’une transformation digitale pas ou peu développée. Mais pour cela, il faut trouver les outils appropriés à votre entreprise. Si l’on reprend l’exemple de nos braqueurs favoris, ces derniers avaient besoin d’un mode de communication qui ne passe pas par les satellites. D’où l’intérêt de bien cerner vos attentes et besoin avant de vous lancer dans un déploiement de solutions.

Les CRM

Acronyme de “Customer Relationship management”, le CRM est un outil permettant de collecter, modifier et analyser toutes les informations relatives aux leads, prospects et clients d’une entreprise. Son principal avantage est de pouvoir mémoriser et garder une trace de chaque action réalisée par les internautes de façon automatique. Cela évite de devoir effectuer manuellement un travail titanesque, et améliore grandement l’efficacité des services commercial et marketing en leur donnant la possibilité de consulter des informations systématiquement à jour.

C’est en outre un formidable moyen de garder un oeil sur des contacts “dormants” , qui peuvent parfois mettre des mois voire des années avant d’être prêts à être transformés en clients.

Les ERP

Un ERP (Entreprise Ressources Planning) ou PGI (Progiciel de Gestion Intégré) est un outil indispensable de la transformation digitale grâce auquel une entreprise est en mesure de gérer l’intégralité de ses ressources opérationnelles. Il fonctionne généralement sur la base de différentes briques, chacune occupant une fonction bien particulière, avec par exemple :

  • La gestion comptable et de la facturation

  • La gestion RH

  • La gestion des stocks et des fournisseurs

  • La gestion des achats

  • La gestion de la vente et/ou de la distribution

Le recours à un ERP comporte un grand nombre de bénéfices :

  • Son utilisation limite la quantité d’outils différents, pas toujours compatibles les uns avec les autres

  • Il favorise la productivité des collaborateurs en facilitant leur travail quotidien.

  • Enfin, il permet aux entreprises de maîtriser leurs coûts et de conserver une bonne homogénéité de leurs informations.

Les outils de marketing automation

Le marketing automation se montre particulièrement utile pour gagner en temps et en efficacité sur différentes actions marketing et permet de nombreuses optimisations telles que :

  • L’automatisation des tâches répétitives (extraire sa BDD du CRM pour la retravailler, l’importer…) ;

  • La création de différents scénarii puis l’envoi automatique de contenus adaptés selon le “score” de chaque utilisateur ;

  • La segmentation d’une base de données selon le comportement des utilisateurs ;

  • Le suivi des résultats en temps réel au niveau micro (contact par contact) ou macro (scénario par scénario)...

Toutes ces opérations ne peuvent pas se faire à l’aide d’un simple client de messagerie et requièrent des outils dédiés dont ne disposent pas forcément les entreprises lorsqu’elles décident de se lancer.

Prêt à accélérer votre transformation digitale ?

Découvrez notre dernier Livre Blanc : "Transformation digitale des entreprises : un levier pour triompher des crises ?"

Épisode 2 - L’intégration, une priorité

Prendre conscience de la nécessité de tels outils est une chose, les déployer en est une autre. En effet, chaque entreprise ne dispose pas forcément d’un génie de l'informatique attitré comme “Rio” dans la Casa de Papel ! L’intégration est pourtant d’une importance capitale, puisqu’un outil mal installé ou incapable de communiquer avec d’autres logiciels aura tôt fait de vous poser problème. Quand la communication dysfonctionne entre les braqueurs, le plan bien huilé du Professeur a vite fait de partir en fumée !

Un intégrateur vous aidera à contourner cet écueil : premièrement, en définissant un cahier des charges précis en fonction de vos besoins, il vous évitera de vous retrouver avec une solution inadaptée. Sa mission est ensuite de mener le déploiement dans son ensemble, pour vous livrer vos nouveaux outils “clé en main”.


intégrateur CRM

Mais le travail d’un intégrateur (contrairement à ce que son nom indique) ne s’arrête pas… à intégrer ! Une fois les tests d’intégration validés, l’enjeu principal change. En effet, un nouvel outil demande généralement un temps d’adaptation avant que ses nouveaux utilisateurs soient en mesure d’exploiter son plein potentiel. Un intégrateur peut ainsi effectuer un travail de formation auprès des personnes concernées, afin de leur permettre de rapidement être opérationnelles là où un apprentissage “sur le tas” aurait probablement été plus fastidieux, avec une efficacité moindre.

Enfin, le support et l’assistance sur le long terme sont eux aussi appréciables: correction d'éventuels bugs, mise à jour des logiciels, et aide apportée aux utilisateurs sont autant de services bien utiles dont il serait dommage de se passer !

intégrateur logiciels

Le conseil de Rio (DSI) :

“Il n’est pas possible de faire n’importe quoi avec les données. Le RGPD (Règlement Général pour la Protection des Données) pose problème aux équipes ne possédant pas les compétences nécessaires en interne pour garantir une mise en conformité. Aujourd’hui, la multiplication des outils a encore complexifié la tâche aux sociétés, qui peuvent se retrouver en infraction du jour au lendemain. Dans ce contexte, un intégrateur est heureusement capable de vous assister grâce à une excellente connaissance de la réglementation et vous apportera son expertise en matière de formation du personnel, stratégie de mise en conformité, audit de votre SI…. “

transformation digitale des entreprises