Captivea Le choix d’un CRM est extrêmement stratégique. Ce n’est pas le type de logiciel que l’on benchmark à la légère. https://www.captivea.com/web/image/6850

Salesforce ? Non, merci !

Sylvain Guers
Sylvain Guers
    22 mars 2017
Main Cover

Comme tous les samedis, vous avez décidé de faire un golf avec votre ami Nicolas. Comme vous, Nicolas est directeur commercial d’une grande PME d’environ 700 employés. Mais alors que vous approchez du 4e trou, Nicolas vous demande votre avis sur Salesforce, le logiciel CRM qu’il souhaite déployer dans son entreprise.

Et si, vous lui disiez la vérité ?

- Nicolas : Tu comprends, on est une belle ETI quand même, et on n’a même pas de CRM digne de ce nom…

- Vous : Tu n’as pas de CRM ? Avec ton équipe de 40 commerciaux ?

- 50, même ! Et 10 chefs des ventes pour les gérer. Mais on en est encore au Moyen Age à organiser la prospection et suivre l’activité commerciale en jonglant avec notre ERP et des fichiers Excel dans tous les sens. Ce n’est plus possible !

- J’étais exactement dans la même situation que toi il y a 3 ans, et j’ai dit stop. J’ai dit à mon DSI : « Je veux un outil qui me permette de mettre en pratique mes stratégies commerciales, et de réellement piloter ma force de vente. » J’en avais marre de fixer des caps que personne ne suivait et je voulais reprendre le contrôle sur toute l’activité commerciale. Assurément ma meilleure décision de ces cinq dernières années !

Choix CRM

- Tu as pris Salesforce, toi aussi ?

- Oh non ! J’avais suivi un de leur webinar et j’étais presque convaincu. Mais le DSI m’a ouvert les yeux : il existe sur le marché plein d’autres solutions, au moins aussi performantes. Et puis avec un logiciel type Salesforce, toutes nos données auraient été hébergées aux Etats-Unis...

- Et alors ? Tu crois vraiment que ça craint ?

- Tu plaisantes ou quoi ? Je te rappelle que tu travailles dans l’aéronautique. Tu crois que laisser toutes tes données commerciales filer aux US, c’est raisonnable ? Entre l’affaire Snowden et leur Patriot Act qui leur donne le droit de fouiller dans toutes les données hébergées sur leur territoire, les suspicions d’espionnage commercial se multiplient depuis quelques années. C’est prendre un risque inconsidéré. Pour une fois, j’étais totalement d’accord avec notre DSI : conserver la main mise sur nos données commerciales est non-négociable.

- Tu as peut-être raison… Pourtant leur solution me paraît bien. Salesforce, c’est quand même la Rolls du logiciel CRM, non ?

- Oui, une Rolls, c’est joli mais j’en ai jamais vu une prendre de vitesse une Ferrari sur un circuit. C’est vrai que l’interface de Salesforce est sympa, et quand ils sont apparus, ils ont mis un coup de vieux aux autres solutions. Mais les choses ont changé depuis : le CRM a énormément évolué ces dernières années et il faut regarder où se situe l’innovation. Avec Salesforce, tu as ta Rolls. Mais avec un Microsoft Dynamics tu as une Porsche, et avec SugarCRM tu as la voiture du futur : une Tesla hyper-connectée ! Regarde les avis Salesforce et les avis SugarCRM sur Google à l’occasion.

-C’est peut-être pas le même budget, non plus ?

- Oui, mais pas dans le sens que tu crois. Salesforce, c’est le leader mondial au niveau de l’image… et du coût ! Franchement, pour des grandes PME comme nous, ça fait des licences entre 1,5 et 2 fois plus chères. Et puis Salesforce, si tu prends tous leurs modules qui se croisent dans tous les sens, ça devient vite l’usine à gaz. Ce sont les inconvénients Salesforce.

- Un CRM, ça se change si ça ne convient pas…

- Sur le papier oui. En tout cas si tu as la maîtrise des données. Mais quand tes données sont éparpillées dans tous les Etats-unis, avec toujours leur satané Patriot Act, et que tu veux les récupérer… Mon vieux, tu as intérêt à avoir beaucoup de temps devant toi !

Sécurité données CRM

- Bon, j’ai compris. Tu ne les aimes pas, Salesforce.

- Non, c’est pas ça du tout. Je n’ai rien contre Salesforce. Honnêtement, c’est une très bonne solution pour une PME. Mais, c’est comme tout : avant de prendre une décision aussi engageante, ça vaut le coup de regarder de plus près. Et puis le marché est devenu très innovant et concurrentiel. Commence par taper alternative salesforce dans Google, ça t’ouvrira l’esprit ! C’est comme au golf : si on ne veut pas se retrouver dans le bunker, il faut bien mûrir ses décisions !

Télécharger le livre blanc

Livre blanc Choix ERP - Captivea

Sylvain Guers

Par Sylvain Guers, le 17 mars 2017

Je suis account manager à Captivea, j'apporte mon savoir faire à mes clients pour les accompagner dans la mise en oeuvre de nouveaux outils tels que le CRM, l'ERP, les outils de marketing automation, que je partage sur ce blog.

Salesforce versus SugarCRM

Le combat des titans

Côme Moyne

Lire le suivant