Captivea Vous prévoyez d'acquérir un ERP pour la gestion de votre entreprise ? Retrouvez notre guide du déploiement d'un ERP, pour une transition en douceur !

Conduite du changement : un ERP qui s’adapte et vous transforme

Côme Moyne
Côme Moyne
    23 juillet 2019





















Expliquez les bénéfices de votre offres. N'écrivez pas au sujet des articles ou des services ici, écrivez à propos des solutions.




Expliquez les bénéfices de votre offres. N'écrivez pas au sujet des articles ou des services ici, écrivez à propos des solutions.





Transformation digitale : Par où commencer  ERP Odoo 

Main Cover

 

Faites la révolution, pas la guerre ! Avant de commencer à tout bousculer dans l’entreprise, il est impératif de faire comprendre aux collaborateurs les intérêts de la transformation digitale accompagnée du déploiement d’un ERP. La mise en place d’un tel logiciel dans l’organisation demande de bien penser la conduite du changement, pour que toute l’entreprise avance dans le même sens.

Pour faire face aux éventuelles résistances que vous pourriez rencontrer, le choix de l’ERP et son plan de déploiement dans l’entreprise sont stratégiques. Nous vous livrons ici quelques conseils pour conduire le changement sereinement et efficacement dans votre organisation.

Un ERP qui vous structure, mais se plie à vos process et vos collaborateurs 

L’Histoire a prouvé que les révolutions les plus marquantes n’ont pas été les plus radicales. Nous l’avons vu, l’ERP joue un rôle majeur dans la transformation digitale de l’entreprise. Cependant, l’intégration d’un logiciel de gestion ne doit en aucun cas marquer une rupture radicale dans l’organisation. Comme tout nouvel arrivant dans une équipe, c’est à l’ERP de bien s’intégrer dans la dynamique de l’entreprise, avant d’apporter progressivement sa valeur ajoutée. Un prestataire ERP va permettre de faciliter cette intégration.

Odoo image et bloc de texte

Alors, avant de mettre en place un progiciel de gestion intégrée dans son organisation, il est indispensable de “marketer” le projet. Vous devez informer les collaborateurs que des modifications des processus internes sont à prévoir et qu’ils seront impliqués dans leur refonte. L’information et l’implication sont les clés du succès. Si vous ne communiquez pas et menez cavalier seul pour votre projet ERP, il y a de grandes chances que vous soyez aussi, assez seul à l’utiliser... L’ERP pourra être perçu comme un “Big Brother” qui va être capable de contrôler tout ce que va faire le salarié, ou comme un robot qui va remplacer les humains et faire perdre des emplois…

Pour bien démarrer, l’ERP doit d’abord remplir sa mission de centralisateur de données et de facilitateur d’échanges. Les collaborateurs doivent garder de l’ERP l’image d’un outil pratique pour optimiser leur travail, et non comme d’un oiseau de mauvais augure qui va bousculer leurs habitudes. C’est pour cela qu’une intégration en douceur est indispensable pour inscrire les collaborateurs dans la dynamique de transformation de l’organisation.

Un ERP qui accompagne en douceur les changements radicaux créés par la digitalisation

Pour trouver les arguments de motivation qui vont sensibiliser vos équipes, vous pouvez vous baser sur le référentiel Valence / Instrumentalité / Expectation de Victor Vroom (1964). Bien sûr, il faudra l’adapter à votre contexte...

Par exemple, l’ERP va permettre au commercial d’avoir une visibilité et une traçabilité de ses actions. Cela lui permettra de bien évaluer ses chances de réussite dans ses projets (Expectation). Ensuite, il aura, avec le CRM intégré à l’ERP, une solution efficace pour être constamment à jour dans son suivi de prospection, obtenir des données pertinentes sur les personnes à contacter, et ainsi maximiser ses chances de conclure des ventes. La réussite de son action commerciale lui permettra donc d’obtenir des commissions (Instrumentalité).

Par ailleurs, les fonctionnalités offertes par un ERP donneront aux collaborateurs plus de valeur dans leur travail (Valence), en automatisant des tâches ingrates et chronophages.

Texte Odoo et bloc d'image

Bien que la digitalisation implique en quelque sorte de déléguer une partie de la gestion de l’entreprise à un logiciel, l’humain doit rester au coeur des problématiques de transformation digitale. La direction et les collaborateurs ne sont pas les témoins de la transformation, mais les acteurs principaux. En intégrant les nouvelles technologies et les nouvelles exigences du marché, les métiers se réinventent, pour aboutir à transformer littéralement l’entreprise.

Côme Moyne

Par Côme Moyne , le 23 juillet 2019

Transformation digitale : pourquoi passer par un ERP ?

Vincent Prevost

Lire le suivant